plateformes cloud hybride

Plateformes Cloud Hybride comparatif (Amazon EKS, Azure Arc, Anthos…)

Plateformes cloud hybride COMPARATIF

plateforme cloud

6 ans après le lancement des premières technologies de conteneurisation et d’orchestration, le marché des plateformes cloud hybride, dite multi-cloud est en pleine agitation ! L’adoption massive des entreprises à ces technologies a mis le feu aux poudres, et les géants du marché que sont Microsoft, Amazon ou encore Google ont tous lancés leur produit coup sur coup.

Comment faire son choix parmi toutes ces plateformes cloud hybride ou plateforme multi-cloud ? Quelles sont les avantages et les inconvénients de chacune de ces solutions ? Laquelle est la plus utilisée ? Quelles technologies de conteneurisation et d’orchestration utiliser ?

Foxeet répond à ces questions dans cet article ! Pour une analyse complète télécharger le comparatif complet cloud hybride

Qu’est-ce qu'une "plateforme cloud hybride"

Les entreprises qui souhaitent gérer et exécuter leurs applications à la fois sur leurs infrastructures dans leur(s) propre(s) datacenters et dans divers clouds publics ou privés du marché ont besoin d’une solution de gestion multi-cloud

Cette plateforme se doit donc d’être robuste et techniquement agnostique pour pouvoir gérer n’importe quels clouds indépendamment des « cloud-providers ». 

Aujourd’hui, la direction des systèmes d’information d’une entreprise n’a que l’embarras du choix dans le choix de leur plateforme multi-cloud. Il faut bien comprendre que le développement de ces plateformes ont été rendues possibles grâce à la technologie de conteneurisation, et particulièrement par la solution open-source la plus populaire : Kubernetes.

La suprématie de Kubernetes

kubernetes plateformes cloud hybride

Côté entreprise, l’adoption de cette technologie est en marche. Plus d’une entreprise sur deux utilisent la technologie Kubernetes ! Selon une étude de stackrox.com, réalisée sur 400 professionnels de l’IT fin 2020, plus d’une entreprise sur deux utilisent son kubernetes « maison » pour orchestrer leurs conteneurs en production. Soit une augmentation de 43% par rapport à 2019 !

Qu’utilisez-vous pour orchestrer vos conteneurs ? (plusieurs réponses possibles)

plateforme cloud hybride

source : stackrox.com

Plateformes Cloud Hybride

Chaque cloud provider à son offre

Coté cloud provider, chaque fournisseur de cloud qui se respecte a désormais sa propre solution de gestion de  cloud hybride basée sur Kubernetes dans son chapeau : Microsoft propose, par exemple, « Microsoft Azure Arc ». Google propose, par exemple « Google Anthos », Amazon propose EKS etc…

plateformes cloud hybride

Amazone EKS
EKS facilite la standardisation des opérations dans tous les environnements. Vous pouvez exécuter des clusters EKS entièrement gérés sur AWS. Vous pouvez disposer d’une distribution open source éprouvée de Kubernetes où vous voulez pour des opérations cohérentes avec Amazon EKS Distro. Vous pouvez héberger et exploiter vos clusters Kubernetes sur site et à la périphérie avec AWS Outposts et AWS Wavelength, et bénéficier d’une expérience cohérente en matière de gestion de clusters avec Amazon EKS Anywhere

cloud hybride microsoft

Microsoft Azure Arc
Azure Arc offre une gestion simplifiée, un développement d’applications plus rapide et des services Azure cohérents. Organisez, gouvernez et sécurisez facilement les clusters Windows, Linux, SQL Server et Kubernetes dans les centres de données, la périphérie et les environnements multicloud directement depuis Azure. Concevez et créez des applications cloud natives n’importe où sans sacrifier la visibilité et le contrôle centralisés. Bénéficiez de l’innovation Azure et des avantages du cloud en déployant des services Azure cohérents de données, d’applications et de machine learning sur n’importe quelle infrastructure.

red hat hybride

Red Hat OpenShift
Red Hat® OpenShift® offre une installation automatisée, des mises à niveau et une gestion du cycle de vie dans toute la pile de conteneurs (le système d’exploitation, Kubernetes et les services de cluster, et les applications) sur n’importe quel cloud.

plateformes cloud hybride

Google Anthos
Google Cloud a développé Anthos, une plate-forme d’applications qui vous permet de moderniser vos applications existantes et de créer des applications cloud natives n’importe où, de manière simple, sécurisée et économique. Anthos offre une expérience de développement et d’exploitation cohérente pour les environnements cloud et sur site. Laissez Anthos vous permettre d’innover plus rapidement en faisant entrer vos innombrables applications d’entreprise dans le 21e siècle.

vmware gestion cloud

VMware vCloud & Vrealize
VMware vRealize Suite est une solution de gestion cloud. Il intègre les produits VMware vRealize Cloud Management qui fournissent ensemble l’automatisation, les opérations, l’analyse des journaux et la gestion du cycle de vie sur site.

rancher cloud hybride

Rancher
Cloud hybride et multi-cloud
Grâce à une solution multi-cloud, Rancher redonne le contrôle aux opérations tout en offrant flexibilité et facilité d’utilisation aux développeurs. Rancher vous permets de Bénéficier d’une gestion unifiée entre les fournisseurs publics et privés, les clusters VMWare et les serveurs bare metal

Les leaders du marché du cloud hybride

Comme nous l’avons vu précédemment, la technologie de conteneurisation à le vent en poupe dans les entreprises, affichant une croissance d’utilisation de plus de 43%. Quels géants du cloud profite le plus de ce fort engouement à adopter la conteneurisation et l’orchestration ?

Toujours selon l’étude de stackrox.com, Amazon, Microsoft et Redhat se partagent le marché avec une belle percée de Google Anthos pourtant encore très jeune sur le marché du multicloud.

Utilisez-vous une solutions Utilisez-vous des solutions pour vos déploiements hybrides et multi-cloud Kubernetes ? (Plusieurs réponses possibles)

plateformes hybride cloud

source : stackrox.com

comparatif saas

Office 365 Google Workspace – comparatif 2021

Office 365 🗲 Google workspace

hyperconvergence

Effectuer une comparaison entre Microsoft office 365 et Google Workspace (anciennement Gsuite) n’est pas une chose facile. En effet, les deux services SaaS, bien que présentant des similitudes, affichent également de grandes différences. 

De plus, les deux géants du cloud public font constamment évoluer leurs offres et services, de telle sorte que nous mettons à jour régulièrement (le plus possible) cet article.

Microsoft 365 et Google Workspace (anciennement Gsuite) sont des services cloud très complets, il est donc très difficile d’établir un test exhaustif des deux solutions. La rédaction a donc basé son comparatif sur les éléments suivants :

Un peu d’histoire… 365 google

Microsoft a lancé Office en 1990, il y a plus de 30 ans déjà. Pionnier des logiciels de bureautique, Microsoft a dominé le marché depuis lors, sa suite office devenant la norme dans la majorité des entreprises. C’est la raison pour laquelle, Microsoft Office 365 emporte l’adhésion des utilisateurs finaux. De la même manière, une migration d’office 365 à un autre produit nécessite la formation de ses collaborateurs à la nouvelle suite choisie.

Initialement appelé «Google Apps for Your Domain», puis «Gsuite», Google Workspace est né dans le cloud. Il a été conçu et pensé dès sa création pour être simple à utiliser et à gérer. Par rapport à office 365, Google Workspace nécessite un temps d’adaptation, cependant même si l’utilisateur n’a jamais travaillé sur Google Workspace, s’y habituer n’est pas insurmontable, bien au contraire.

TROUVEZ L'INTEGRATEUR MICROSOFT 365

Applications bureautiques

Au quotidien, seules quelques applications sont utilisées de manières intensives. En termes d’applications, notre analyse porte donc essentiellement sur celles-ci, d’un point de vue utilisateur :

word_vs_docs
docs_vs_word

Microsoft Word 🗲 Google Docs

Sur la partie traitement texte, les deux produits sont très complets et offrent tout ce qu’un outil d’édition de texte doit fournir. Ceci dit, quelques différences subsistent. Pour Word, il est l’outil proposant le plus de « templates », ou modèles en français. Word propose également beaucoup plus d’options d’édition de texte et permet une création de diagramme plus précise que Google Docs. 

Cependant, Google Docs compense en proposant une collaboration en ligne en temps réel sur le même fichier, la possibilité de partager le document via un simple lien, où les autorisations peuvent être définies en même temps.

excel_vs_google_sheet
sheets_vs_excel

Microsoft Excel 🗲 Google Sheets

Lorsque vous parlez d’Excel, vous parlez généralement de feuilles de calcul et de tableur. Les fonctions existantes d’Excel sont inégalées à ce jour. Les options presque illimitées qu’offre le produit sont particulièrement appréciées par les professionnels et les universitaires français.

Dans le monde anglophone, le marché est de plus en plus dirigé par Google Sheets. La version légèrement allégée d’Excel offre plus de possibilités de collaboration. L’intégration dans Google Analytics ou Google BigQuery, avec lesquels de vastes quantités de données peuvent être analysées à une vitesse fulgurante, est un argument incontesté en faveur de l’option de Google.

powerpoint_vs_slides
slides_vs_powerpoint

Microsoft PowerPoint 🗲 Google Slides

PowerPoint donne aux utilisateurs la possibilité de choisir parmi un certain nombre de modèles et de thèmes prédéfinis pour les présentations. Il existe également des éléments tels que des graphiques, des diagrammes, des images et des animations pour rendre la présentation plus vivante. 

Google Slides propose également une version allégée du produit concurrent, mais avec une interface sans encombrement et plus facile à comprendre. Comme dans la plupart des autres applications Google, la collaboration en temps réel est ici au centre des préoccupations. 

Lors de la présentation en direct, Google offre même la possibilité de collaborer avec le public. En incluant un lien dans la présentation, il est possible de répondre aux questions de son auditoire en temps réel.

Microsoft_outlook_365
gmail_365

Microsoft Outlook 🗲 Gmail

Au niveau de l’interface, l’histoire fait qu’Outlook est plus abordable pour les utilisateurs pour les fonctionnalités de base, car ils l’utilisent souvent depuis plusieurs années déjà. Cependant, la fluidité, l’intelligence artificielle et l’intégration de toutes les applications au sein de la même plateforme (documents, chat, meet et notes) rendent Gmail beaucoup plus efficace que son homologue.

Pour les fonctionnalités, Outlook est beaucoup plus riche : règles de gestion automatique, modèles d’e-mails personnalisables, dédoublonnage, archivage etc…

Pour la partie stockage, les utilisateurs peuvent télécharger des fichiers dans Google Drive et les partager via Gmail. Outlook utilise OneDrive, qui ne s’intègre pas aussi parfaitement à Outlook que Google Drive s’intègre à Gmail. Le stockage Gmail est plafonné à 15 Go pour Gmail et Google Drive. Les comptes G Suite Basic disposent de 30 Go de stockage. Les utilisateurs d’Outlook avec un compte gratuit disposent également de 15 Go de stockage avec 5 Go supplémentaires de stockage avec un compte OneDrive gratuit. Les abonnés de Microsoft 365 disposent de 50 Go de stockage.  

TROUVEZ L'INTEGRATEUR GOOGLE WORKSPACE

onedrive_vs_google_drive
googledrive_vs_onedrive

Microsoft One Drive 🗲 Google Drive

Les espaces de stockage cloud de Microsoft 365 et Google Workspace sont également très similaires. 

Les deux offrent un espace de stockage illimité et sont livrés avec des clients hors ligne que vous installez pour synchroniser les fichiers sur le bureau. 

La seule vraie différence est que Google Drive propose une authentification à deux facteurs basée sur Personal Vault, qui vous offre un niveau de sécurité supplémentaire pour les données sensibles.

Applications collaboratives

teams_vs_meet
google_meet

Microsoft Teams 🗲 Google Meet

Microsoft Teams et Google Meet sont des outils de collaboration très similaires, presque cousin. Plutôt qu’établir une liste de fonctionnalités, nous allons vous lister uniquement les différences entre les deux produits.

Microsoft Teams possèdent des fonctionnalités de collaboration dont Google meet ne disposent pas, les voici :

  • sondages et commentaires
  • gestion des tâches

Pour Google meet la seule fonctionnalité proposée par Google que Microsoft Teams ne propose pas est la possibilité de passer des appels audio sur une ligne téléphonique.

Pour notre rédaction, Teams est un outil plus complet que Google Meet.

Puissance, latence et sécurité des données

Les deux suites offrent des services et des applications qui n’ont pas ou peu d’influence sur les performances de l’ordinateur. Les applications Microsoft 365 n’ont qu’un très léger impact sur les performances. Les applications Web de Google Workspace ont encore moins d’influence sur la puissance de calcul, car elles s’exécutent toutes dans le navigateur Web.

Ce qu’il faut prendre en compte lors de la prise de décision, c’est que Microsoft 365 nécessite une connexion Internet stable lors de la synchronisation des données avec le stockage cloud de OneDrive. Les serveurs de Microsoft étant séparés par des océans, les latences sont plus fréquentes. Cela peut entraîner des complications.

Google Workspace, quant à lui, a intégré le réseau mondial de Google. Cela rend les applications Web de Google très rapides. Cependant, si vous ne disposez pas d’une connexion Internet très constante, vous pouvez définir la synchronisation hors ligne afin de ne jamais perdre de fichiers importants. Dans l’ensemble, les applications d’espace de travail sont plus rapides que celles de Microsoft 365, mais en même temps, elles ont également moins d’impact sur la puissance de calcul. 

Point de vue sécurité des données, les deux géants sont soumis au même environnement légal et pratique des politiques de confidentialité et de sécurité des données assez similaires. La seule différence sur ce point est que si vous choisissez Google, vos données vont un jour ou l’autre être sur le territoire américain, soumises au Patriot Act, donnant droit à l’administration américaine de les consulter, en cas d’état d’urgence ou de risque pour la nation (à voir qui définit les risques et quels sont-ils !!??). Chez Microsoft, il est possible de demander expressément d’être hébergé en Europe voire en France.

Enfin quand aux taux de disponibilités des deux solutions, Google a connu 2 pannes en 15 ans de quelques minutes, Microsoft aucune.

Simplicité d'administration

Concernant la facilité de déploiement et la simplicité d’administration, la palme revient à Google Workspace.

En effet, l’administration de Google Workspace est relativement simple, de sorte que les coûts d’administration sont également très faibles. Les applications ne nécessitent pas d’installation, tout ce dont vous avez besoin est un navigateur actuel.

A contrario, les paramètres d’Office 365 et généralement de Microsoft 365 peuvent être définis individuellement en fonction des exigences organisationnelles. Cependant, cela nécessite des employés qualifiés, à défaut une équipe d’administrateurs spécialisés, donc des coûts de ressources plus élevés.

Lincencing, tarifs et prix

Microsoft Office 365 et Google Workspace proposent plusieurs offres tarifaires. Il est à noter que cet article est régulièrement mis à jour mais les offres de prix peuvent changer.

Tous les prix sont nets par employé et par mois.
Office 365 en tant qu’application Web uniquement coûte 4,20 EUR avec la licence Microsoft 365 Business Basic . Office 365 fait partie de Microsoft 365. La version hors ligne + en ligne d’Office 365 coûte 10,50 EUR avec la licence Microsoft 365 Business Standard.

Microsoft propose 1 To de stockage cloud par utilisateur et des vidéoconférences avec jusqu’à 250 participants pour tous les tarifs professionnels.
Pour les entreprises de plus de 300 employés, Microsoft propose des tarifs Entreprise. Le plus petit Office 365 E1 pour 6,70 EUR, le plus grand Microsoft 365 E5 avec 34,40 EUR. Microsoft propose de nombreux tarifs et combinaisons qui peuvent être conçus individuellement. 

Les prix de Google Workspace commencent à 5,20 EUR avec le tarif Business Starter, mais n’offre que 30 Go de stockage cloud par utilisateur et des vidéoconférences avec jusqu’à 100 participants. Le tarif Business Standard est deux fois plus cher, 10,40 EUR, et offre un stockage cloud de 2 To pour les vidéoconférences jusqu’à 150 participants.

Google Workspace Enterprise est destiné aux entreprises de plus de 300 employés, il peut être demandé individuellement. Ce tarif coûtait 23 EUR il y a une semaine, comme G Suite Enterprise.

TROUVEZ LES BONNES SOLUTIONS INFORMATIQUES

dematerialisation_factures_fournisseur

La facturation électronique, obligatoire pour les entreprises ?

La facturation électronique devient-elle obligatoire ? Quelles sont les sanctions ? Comment mettre en place la dématérialisation de facture ?