logiciel sauveagarde

Une nouvelle star pour la sauvegarde ?

Lancée en 2014 seulement, l’entrerprise est déjà une réussite . La sauvegarde et la restauration devraient être plus faciles et moins coûteuses sur une base cloud.

Rubric a été fondée en janvier 2014 par un certain nombre d’experts informatiques expérimentés de la Silicon Valley. Il s’agit notamment de Bipul Sinha, PDG et co-fondateur, qui était déjà un investisseur dans Nutanix et PernixData et a travaillé pour Bank of America et Oracle, et Arvind Jain, qui était actif pour YouTube et Google. Ensemble, ils ont reconnu la nécessité d’introduire des infrastructures de stockage simples et orientées cloud dans le monde des datacenters classiques.


La jeune entreprise est soutenue par des sociétés de capital-risque renommées telles que Lightspeed, Greylock ou Khosla Ventures et a déjà levé plus de 110 millions de dollars d’aide au démarrage. Sinha a déclaré dans une interview: « Nous n’avons aucun besoin de lever des fonds avant une introduction en bourse, mais nous ne reculerons pas si nous pouvions l’utiliser pour notre expansion internationale.

Selon Sinha, Rubrik est déjà établi, en particulier pour les grandes entreprises, car elles recherchent des alternatives à la sauvegarde et à la restauration traditionnelles. Le cloud public permettait d’y installer des applications et de les utiliser pour les sites distants, mais il était plus difficile d’y stocker et de gérer des données. Les solutions de Rubrik visent à accroître la gestion et la disponibilité des données dans les datacenters et dans les différentes formes de cloud (public, privé, hybride)

Bipul Sinha prévoit les scénarios d’usage suivants pour ses solutions : sauvegarde et récupération des environnements virtuels et physiques, reprise après sinistre, analyse et rapports, test / développement, automatisation et orchestration, ainsi que la prise en charge des fournisseurs de services gérés.

Contrairement à d’autres fabricants, Rubrik ne se considère pas comme un pur fournisseur de solutions de stockage ni comme un protagoniste du «stockage défini par logiciel» (SDS). Il se voit plutôt comme un gestionnaire de données qui doivent être déplacées de A à B ou inversement, par exemple, et qui devraient être disponibles pour les applications où et seulement quand cela est nécessaire. Il prétend gérer les données clients, que ce soit dans un datacenter ou stockées avec un stockage objets ou dans le cloud.

Les principales technologies de Rubrik incluent «Atlas», un système de fichiers évolutif propriétaire. Ce système de fichiers fournit une distribution infiniment évolutive et fiable des données sur un cluster global dans un datacenter ou dans le cloud. Atlas Erasure fournit également le codage de sauvegarde des données, qui est de plus en plus utilisé au lieu du RAID, et également la déduplication des données.

Rubrik fournit aussi une infrastructure API RESTful pour des flux de travail continus et l’intégration avec d’autres outils de gestion. Tous les logiciels Rubrik peuvent être exécutés sur des serveurs baremetal ou sur la base d’hyperviseurs tels que vSphere.

Le côté stockage propose l’archivage et la recherche d’Amazon AWS, Microsoft Azure, un stockage compatible S3, un stockage NAS et d’objets (par exemple à partir de Cloudian ou Cleversafe).

Comme le souligne le PDG Sinha, Rubrik est une alternative aux offres de stockage et de gestion de Dell EMC, Veritas ou Commvault, qui offrent une sauvegarde et une restauration plus rapides et plus faciles à des coûts réduits. Cela est principalement dû au fait que les produits de Rubrik ont été développés «nativement pour le cloud». Cela a été rendu possible car Facebook et Google avaient une vaste expérience des environnements cloud.

Rubrik possède déjà des équipes de vente et des offres d’assistance dans plus de 25 pays, de l’Amérique du Nord à l’Europe en passant par l’Asie. Les analystes de Gartner Research ont inclus la jeune entreprise en tant que «visionnaire» dans leur rapport «Magic Quadrant for Data Center Backup and Recovery Solutions» de juillet 2017.

C'est quoi le SDWAN

Le sd-wan c’est quoi ?

Définition et avantages du SdWan

Le SD (Software Defined) WAN (Wide Area Network) est un processus relativement nouveau pour l’installation de réseaux de données. La gestion du réseau est prise en charge par les applications logicielles.

Aujourd’hui, les entreprises dépendent de plus en plus de la mise en place de leurs réseaux d’entreprise sur différents sites et de l’intégration de tous les bureaux extérieurs et de tous les utilisateurs dans leur réseau de données. SD-WAN est une solution fiable, sécurisée et économique. Cette technologie peut être définie comme un réseau étendu basé sur un logiciel. Il a le potentiel de révolutionner le réseau étendu (WAN)

 

 

Techniquement, un réseau SD-WAN est basé sur un Enterprise WAN. Le logiciel gère l’acheminement du trafic vers tous les abonnés du réseau, localisant le chemin le plus efficace avec le débit de données le plus élevé. La surveillance des flux de données se fait également par logiciel. Contrairement aux réseaux traditionnels, la gestion de réseau ne nécessite aucun investissement matériel supplémentaire, ces tâches étant gérées par une superposition virtuelle. Un tel réseau gagne en flexibilité maximale. En outre, il peut répondre à des exigences de sécurité très élevées. Les connexions Internet privées et publiques peuvent être utilisées pour la transmission de données. Le choix des connexions dépend, entre autres choses, de la sensibilité des données envoyées.

Avantages de SD-WAN

L’utilisation de SD-WAN présente des avantages dans plusieurs domaines:

  • La nouvelle technologie permet aux entreprises de gérer diverses applications et d’adapter leur réseau d’entreprise aux solutions de cloud computing.
  • Les scénarios d’automatisation résultent pour l’ensemble du réseau et pratiquement tous les services réseau.
  • Ce processus peut réduire considérablement les coûts d’investissement et d’exploitation des réseaux d’entreprise.
  • SD-WAN permet une communication réseau agile. Parallèlement, il optimise la sécurité du réseau grâce aux techniques de cryptage modernes et à la segmentation logicielle du réseau.
  • Le réseau peut être utilisé plus individuellement et est fondamentalement évolutif.
  • Dans cette approche, des structures d’application hybrides sont également possibles. La technologie de réseau existante peut ainsi continuer à être utilisée, mais l’utilisation de connexions de données coûteuses est considérablement réduite.

 

 

SD-WAN – un produit de niche au potentiel immense

Selon des études récentes, 5% seulement des entreprises ont opté pour cette technologie. Cependant, les observateurs du marché s’attendent à une réelle avancée dans un avenir proche. D’ici fin 2020, environ 20% des entreprises utiliseront les solutions SD-WAN.

Cahier des charges hyperconvergence

Cahier des charges Hyperconvergence

Téléchargez gratuitement notre modèle de Cahier des charges infrastructure hyperconvergée

infrastructure software defined

Livre Blanc : Les enjeux et perspectives des infrastructures hyperconvergées

Extrait du Livre Blanc : « Les enjeux et perspectives des infrastructures hyperconvergées » :

« Qu’est-ce qu’une infrastructure hyperconvergée ?

Pour répondre aux exigences de leurs clients, les entreprises doivent être en mesure d’associer réactivité, agilité et rentabilité. L’infrastructure hyperconvergée fusionne la puissance de calcul, le management et le stockage x86 standard, offrant ainsi une approche modulaire vers le Software-Definited Datacenter.

L’infrastructure hyperconvergée facilite la transition d’une IT construite sur un système de stockage physique vers une solution virtualisée, dont les améliorations en termes de performances, de gestion et d’exploitation sont notables. Ceci permet aux entreprises de se préparer à un avenir « défini par logiciel », selon un modèle agile et rentable, capable de s’adapter facilement à l’évolution des besoins.

Pourquoi adopter une infrastructure hyperconvergée ?

Une infrastructure hyperconvergée est un dispositif flexible et efficace, conçu pour regrouper les fonctions informatiques clés, décloisonner les silos et les processus, tout en réduisant la pression sur les budgets IT grâce à des performances élevées et à un coût mesuré.

Innovantes par l’intégration de tous les éléments constitutifs de l’IT en une seule appliance, les solutions d’infrastructure hyperconvergée permettent de gagner en efficacité opérationnelle, de rationaliser et accélérer le provisionning et de favoriser une croissance rentable. »

Trouver la bonne solution d’hyperconvergence

 

 

Ces livres blancs peuvent aussi vous intéresser :
Les bénéfices des infrastructures hyperconvergées
Comment tirer profit de l’hyperconvergence ?
Hyperconvergence et infrastructure : Créez le Software Defined Data Center qui vous convient

Livre Blanc : 10 conseils pour protéger son infrastructure informatique

Extrait du Livre Blanc : « 10 conseils pour protéger son infrastructure informatique »

« Les équipements informatiques vivent dans un environnement hostile. Notre époque est celle des systèmes informatiques vitaux et de l’internet. La continuité de vos activités exige que vous protégiez votre infrastructure de toutes les menaces que recèle l’environnement. Toutes les entreprises, grandes ou petites, sont menacées.

Trouvez le bon accompagnement pour sécuriser son SI

Prenez l’alimentation électrique, par exemple. Vous vous rendez généralement compte d’un problème électrique lorsque les lumières vacillent ou s’éteignent. Mais vos PC, vos serveurs, vos équipements de réseau peuvent être endommagés par de nombreuses autres anomalies électriques, invisibles à l’œil humain, et qui, à la longue, les détériorent.

Et la chaleur ? La baie ou l’armoire renferme des équipements plus denses que jamais. Ces équipements produisent plus de chaleur dans un espace réduit, créant un sauna susceptible d’abréger la vie des composants.

Et l’erreur humaine ? Même l’employé le mieux intentionné peut déconnecter involontairement un câble, mal raccorder un appareil ou causer la destruction d’un composant par l’électricité statique.

Cela vaut-il vraiment la peine de se préoccuper des risques ?

Vous pouvez vous en préoccuper dès maintenant ou plus tard. La première solution est une démarche proactive, tandis que la seconde est potentiellement douloureuse. La société Find FVP a enquêté sur 450 très grandes sociétés; chacune de ces sociétés a subi chaque année, en moyenne, neuf pannes informatiques. Environ 28% de ces incidents avaient pour cause des problèmes d’alimentation électrique.

Trouvez le bon consultant pour sécuriser son SI

Les coûts sont élevés. Selon une étude de Price Waterhouse, après une panne de système informatique provoquée par une coupure de courant …

• 33% des entreprises ont besoin d’au moins une journée de travail pour revenir à un état normal.
• Il faut plus d’une semaine à 10% d’entre elles.
• La reconfiguration d’un réseau peut prendre jusqu’à 48 heures.
• La récupération des données perdues peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines.
• 90% des entreprises, victimes d’un sinistre informatique majeur, mettent la clé sous la porte dans les 18 mois qui suivent si elles n’avaient pas prévu de plan de survie.

Si vous pensez que le risque d’une catastrophe naturelle est faible, vous avez sûrement raison.
Seulement 3% des pertes de données ont pour cause une catastrophe sur le site et 7% sont dues à des virus informatiques.

Trouvez la meilleure solution FireWall

Les effets les plus destructeurs sur les centres de données proviennent en réalité de causes beaucoup plus banales : erreur logicielle (14%), erreur humaine (32%) et défaillance matérielle (44%) Elles sont souvent provoquées par des problèmes d’alimentation électrique, tels que coupures de courant, chutes de tension, creux de tension, parasites, pointes de tension, variations de fréquence, transitoires de commutation et distorsions harmoniques. »

 

Ces Livre Blanc peuvent aussi vous intéresser :
Comment centraliser et automatiser la gestion des données ?
Comment rassurer les consommateurs sur la collecte des données personnelles ?