comparatif virtualisation

VMware HyperV comparaison virtualisation

vmware

VMware HyperV

Comparatif Virtualisation : Hyper V ou VMware

Vmware Hyperv, laquelle de ces solutions de virtualisation vous correspond ? Pendant une dizaine d’annĂ©es VMware a constituĂ© le seul choix disponible sur le marchĂ© en matière de virtualisation, mais Microsoft a fait son entrĂ©e dans le domaine de la virtualisation avec Hyper V sur la version 2008 de Windows. Hyper V est devenu en quelques annĂ©es une alternative VMware. Aujourd’hui quelles sont les diffĂ©rences entre ces deux hyperviseurs et dans quel contexte leurs utilisations est la plus propice ? Nous avons rĂ©alisĂ© un comparatif virtualisation. 

Tout d’abord, qu’est-ce que la virtualisation ?

La virtualisation consiste à créer plusieurs machines virtuelles à partir d’une machine physique à l’aide d’un logiciel appelé hyperviseur, logiciel que sont Hyper V et VMware. Nous avons ainsi réaliser un comparatif virtualisation des deux solutions, Hyper V et son concurrent VMware.

La virtualisation permet d’optimiser l’utilisation et l’efficacitĂ© des ressources physiques en crĂ©ant des versions virtuelles d’une ressource ou d’un appareil.

Les avantages de la virtualisation :

  • Puissant alliĂ© dans le domaine de la ContinuitĂ© ou la Reprise d’ActivitĂ©. 
  • Optimisation de la productivitĂ©
  • RĂ©duction des coĂ»ts superflus
  • Simple Ă  restaurer en cas de sinistre

Cahier des charges Hyperconvergence

Hyper V Microsoft, un concurrent VMware

vmware hyperv

Hyper V est l’hyperviseur propulsé par Microsoft en 2008, il est lancé pour contrer la suprématie de VMware sur le marché de la virtualisation et devenir une alternative VMware. 

Hyper V, Avantages

  • Pour les utilisateurs de Windows, c’est un avantage très clair avec la connexion au système d’exploitation. Cela peut s’avĂ©rer comme une alternative VMware. 
  • Hyper V prĂ©sente Ă©galement d’importants avantages budgĂ©taires, car il est souvent dĂ©jĂ  inclus gratuitement avec Windows. Et cette solution suit largement la concurrence en termes de fonctionnalitĂ©s et de performances. Par exemple le logiciel permet la migration des VM 
  • Les utilisateurs d’Hyper V Ă  condition d’être sous système d’exploitation Windows n’ont pas Ă  faire de concessions et son administration est plutĂ´t intuitive et simple d’utilisation donc n’importe qui peut user de la virtualisation.
  • La licence comprend toutes les fonctionnalitĂ©s, pas besoin de payer plus. Solution donc gĂ©nĂ©ralement moins coĂ»teuse.

Hyper V, Inconvénients

  • Comme dit plus haut d’une part Hyper V a Ă©tĂ© conçu pour ĂŞtre utilisĂ© principalement sous l’OS Windows alors malheureusement le logiciel atteint rapidement ses limites sous d’autres systèmes d’exploitation.
  • Mais d’une autre part Hyper V ne prend en charge que quelques distributions Linux et il faut prendre en compte que ses performances ne seront pas optimales et les systèmes invitĂ©s sont très limitĂ©s. Et pour d’autres distributions Linux tel que Mac OS, vous devrez obligatoirement vous diriger vers la concurrence.

Sous un environnement Windows la solution Hyper V est une bonne alternative, elle est pour la plupart du temps déjà installée ou peut être installée gratuitement et c’est une solution très bien adaptée principalement aux projets des ETI et PME. 

Toutefois, ce logiciel n’est pas recommandé quand il s’agit de projet de grande envergure et il présente des faiblesses sous d’autres systèmes d’exploitation.

TROUVER LE BON INTÉGRATEUR IT

VMware

solution virtualisation

VMware propose plusieurs solutions liĂ©es Ă  la virtualisation d’architecture informatique. La sociĂ©tĂ© VMware donne son nom Ă  la gamme de logiciels de virtualisation qu’elle commercialise. Cette sociĂ©tĂ© amĂ©ricaine fait partie de la filiale d’EMC Corporation depuis 2004, et par consĂ©quent de l’entreprise Dell puisque celle-ci a rachetĂ© en 2016 la filiale. Voyez ici les avantages et les inconvĂ©nients de la solution de virtualisation VMware, grâce Ă  notre comparatif virtualisation. 

VMware, Avantages

  • Pour beaucoup d’entreprises, avoir un cluster plus rĂ©duit est un avantage : il est plus facile Ă  utiliser. 
  • VMWare propose une dizaine de produits, ce qui permet aux clients d’obtenir exactement ce dont ils ont besoin, en leur fournissant les fonctionnalitĂ©s et caractĂ©ristiques qui concordent avec leurs exigences.
  • De plus, grâce Ă  cette large gamme de solutions de virtualisation, ils ont de quoi satisfaire les demandes de tout le monde, que ce soit des ETI ou des multinationales. Ils sont flexibles et s’adaptent Ă  toutes les structures.
  • Prise en charge dynamique pour tout OS invitĂ©.
  • Les VM bĂ©nĂ©ficient d’une sĂ©curitĂ© interne et intrinsèque : cela Ă©vite la perte de donnĂ©es dĂ» Ă  des virus, mais aussi au risque d’incendie.

VMware, Inconvénients

  • Cependant, VmWare demande plus de frais pour pouvoir se dĂ©ployer et avoir accès aux autres fonctionnalitĂ©s. Aussi, choisir entre autant de produits peut s’avĂ©rer plus complexe pour un administrateur novice, il est difficile de s’y retrouver parmi toutes les offres.
  • Comparativement Ă  Hyper V, VmWare offre moins de VM; maximum 3000 par cluster et 512 par hĂ´te, contre 8000 par cluster et 1024 par hĂ´te pour Hyper V. Et les VM ne peuvent ĂŞtre gĂ©rĂ©es que depuis un seul et unique PC.

VMware est LA solution à laquelle on pense en premier quand on parle de virtualisation, malgré la présence d’Hyper V sur le marché ça reste la référence en la matière. Ce sont les plus performants pour les gros projets et sont aussi performant peu importe le système d’exploitation. Néanmoins, ce sont des solutions qui sont plus compliquées à maîtriser et à mettre en place. 

HyperV un concurrent VMware, conclusion des deux solutions de virtualisation

Pour conclure, l’utilisation d’Hyper V est fortement conseillĂ©e lorsque le système d’exploitation en place est Windows. Cette solution convient parfaitement pour des projets d’envergure moyenne, mais, atteint rapidement ses limites sous Linux ou autres. Hyper V, qui est devenu un vĂ©ritable concurrent VMware, n’est pas conçue pour de gros projets tandis que VMware s’associe Ă  toutes formes de projet, il s’adapte facilement Ă  toute forme de besoin, car ils ont une offre qui est très complète. Cependant, ce sont des solutions qui sont plus coĂ»teuses et plus compliquĂ©es Ă  maĂ®triser ainsi qu’à mettre en place. Ainsi, pour rĂ©aliser un comparatif virtualisation, la solution HyperV se trouve ĂŞtre une alternative VMware pour les PME, VMware reste une solution extrĂŞmement fiable et adaptĂ©e aux projets d’envergure. Si cette rĂ©flexion s’inscrit dans le cadre d’un renouvellement ou d’une refonte de l’infrastructure, n’hĂ©sitez pas Ă  consulter nos nombreux articles sur ce sujet sur Foxeet. 

Infrastructure Hyperconvergée ce qu'il faut savoir

primeflex

PRIMEFLEX FUJITSU – hyperconvergence

primeflex

Fujitsu PRIMEFLEX

Primeflex Fujitsu est une solution hyperconvergence Fujitsu, c’est une alternative Nutanix. 

FUJITSU, qui sont-ils ?

Fujistu est une entreprise japonaise crĂ©e en 1935 par la sociĂ©tĂ© Fuji Elec. Il se place 3e fournisseur mondial de services informatiques et 1er au Japon. Des classements rĂ©vĂ©lateurs, pour ce constructeur et intĂ©grateurs, qui de base, fabriquait des composants Ă©lectroniques. Beaucoup de marque informatique utilisent ses composants dans leur solution telle qu’Oracle, HPE. Il faut savoir que 83,4 % des solutions technologiques prĂ©sentes dans les datacenters sont articulĂ©s par les composants Ă©lectroniques de Fujitsu.

Fujitsu compte à son effectif, 129 000 collaborateurs dans le monde dont 28 000 en Union Européenne et 307 en France.

Le domaine d’activité de Fujitsu se concentre sur :

  • La conception de logiciels
  • La fourniture de services informatiques
  • La conception et fabrication de produits informatiques (ordinateurs, tablettes tactiles, pĂ©riphĂ©riques d’imprimantes, Ă©crans plasma, semi-conducteurs)
  • Les Ă©quipements de tĂ©lĂ©communications
  • Le service conseil client
Fujitsu s’est lancĂ© sur le marchĂ© de l’hyperconvergence en crĂ©ant sa solution d’hyperconvergence Fujitsu. Vous ĂŞtes Ă  la recherche d’une alternative de Nutanix ? Vous ĂŞtes au bon endroit.

Cahier des charges Hyperconvergence

Comment travaille Fujistu ?

Fujistu se prĂ©sente Ă  ses clients en tant que solution. En France, Fujitsu travaille avec des entreprises de la mĂŞme taille que lui, c’est-Ă -dire avec les PME. Cette façon de travailler leur permet de crĂ©er une rĂ©elle proximitĂ© avec ses clients. De plus, Fujitsu souhaite entretenir cette proximitĂ© par le biais de ses ressources de techniciens helpdesk qui gèrent la maintenance des Ă©quipements informatiques. Ils sont 1200 collaborateurs Ă  maintenir le helpdesk des clients Fujitsu en continu, une vraie assistance aux utilisateurs en cas de problème.

« L’innovation au cĹ“ur des prioritĂ©s »

Cette phrase mère guide la stratégie de Fujistu depuis toujours.

Cette stratégie leur a permis de pouvoir s’implanter en tant qu’entreprise innovante reconnue dans le monde. Avec 1400 chercheurs dans le domaine de l’infrastructure et 7800 Brevets, Fujitsu à toutes les compétences et les ressources nécessaires pour pouvoir continuer de faire parler d’eux.

Il faut savoir que Fujistu prĂŞte une attention particulière Ă  l’empreinte environnementale et Ă©cologique. Ils sont constamment Ă  la recherche de solutions de dĂ©veloppement durable (green) et n’hĂ©sitent pas Ă  contribuer Ă  cette Ă©volution mondiale, pour permettre au monde d’avancer sur ce sujet. Par ailleurs, ces actions leur permettent d’être ancrĂ©e dans une dĂ©marche de RSE (responsabilitĂ© sociĂ©tale et environnementale). 

Outre le fait d’avoir la sensibilité de fabriquer de nouvelles technologies utiles pour la planète, (ex : supercalculateur). Fujitsu est très attentif à la sécurité des données de ses clients.

« Une solution pour chaque scénario »

Après avoir bien analysĂ© la marque Fujitsu et sa solution d’hyperconvergence PRIMEFLEX, le constat est rĂ©ellement positif. Fujitsu possède plusieurs Ă©lĂ©ments diffĂ©renciateurs de ses concurrents ; comme l’ingĂ©nierie, l’évolution de ses solutions en fonction des besoins du client (co-crĂ©ation). C’est-Ă -dire que la marque est très Ă  l’écoute et reste dans la comprĂ©hension de ses clients. Ils prennent en compte les remarques, les besoins et ensuite s’adapte en proposant des solutions d’innovation concrètes. Une stratĂ©gie d’innovation gagnant-gagnant qui place le client au centre du processus de crĂ©ation.

Fujitsu PRIMEFLEX

Microsoft Dynamics
primeflex

La solution hyperconvergence Fujitsu se nomme PRIMEFLEX. Elle est certifiée par tous les éditeurs et répond au besoin de l’hybride. On peut dire que les offres de PRIMEFLEX Fujitsu sont réellement sur mesures. Une grande force qui favorise la capacité d’adaptation à la demande et au besoin du client. Fujitsu Primeflex se présente comme une véritable alternative de Nutanix. 

Primeflex, Avantages

En comparaison avec d’autres approches de fournisseurs de logiciels d’hyperconvergence, vous n’avez pas Ă  payer de redevance pour les capacitĂ©s de virtualisation de calcul et de stockage. Tout est dĂ©jĂ  inclus dans la licence Windows Server 2019 Datacenter.

  • Grande capacitĂ© d’innovation
  • Des prix justes
  • 5e acteur mondial
  • Produits reconnus comme Ă©tant très fiable et durable
  • Entreprise Ă  taille humaine
  • Des Ă©quipes disponibles 
  • Des produits de qualitĂ©, car ce sont leurs propres composants
  • Taux de panne le plus faible du marchĂ©
  • Catalogue d’éditeur très large
  • 1er intĂ©grateur SAP (40 annĂ©es de travail ensemble) 1er intĂ©grateur Netapp
  • Produits attentifs Ă  l’emprunte environnementale
  • Produit vertueux
  • Grand portefeuille de partenaire
  • BTO (produit sur-mesure)
  • Possède beaucoup de clients fidèles 
  • Une grande sĂ©curitĂ© informatique
  • Très bon SAV

Infrastructure Hyperconvergée ce qu'il faut savoir

Primeflex, Inconvénients

  • Pas de markĂ©teur dans leur Ă©quipe, Fujistu met l’accent sur l’innovation et en oublie ou bien, met de cĂ´tĂ© le marketing… 
  • Pas beaucoup de notoriĂ©tĂ©, en effet ils ne sont pas très connus sur ce marchĂ©.
  • Manque de visibilitĂ©, c’est l’effet domino du manque de ressources humaines dans le domaine du marketing et de la communication.
  • Manque d’informations en français sur leur marque et leur solution, entraine des difficultĂ©s Ă  faire confiance pour un acheteur français qui ne connait pas la marque et qui souhaite se renseigner.

Quelques informations Ă  savoir...

primeflex

Le forfait Fujitsu Microsoft HCI Ă  2 nĹ“uds offre une conception hautement optimisĂ©e en termes de coĂ»ts (pas de stockage externe, pas de commutateur LAN haut dĂ©bit coĂ»teux pour le trafic de stockage). Cela permet Ă  Fujitsu d’offrir une solution d’hyperconvergence complète pour moins de 20 000 euros. Ce qui en fait une infrastructure informatique très attrayante pour les petites et moyennes entreprises, les bureaux distants/succursales ainsi que les environnements informatiques de pointe. De surcroĂ®t, cette offre est basĂ©e sur le système intĂ©grĂ© FUJITSU PRIMEFLEX pour Microsoft Azure Stack HCI. Sachez que c’est un système intĂ©grĂ© qui comprend tous les logiciels ainsi que le matĂ©riel pour simplifier le dĂ©ploiement d’une infrastructure informatique hyperconvergĂ©e basĂ©e sur Microsoft.

En consolidant votre infrastructure avec l’offre Fujitsu Microsoft HCI Ă  2 nĹ“uds, vous rĂ©aliserez des Ă©conomies. Notamment sur les dĂ©penses matĂ©rielles (jusqu’Ă  70 %), sur l’encombrement du centre de donnĂ©es (jusqu’Ă  50 %) et sur la puissance (jusqu’Ă  85 %) par rapport Ă  l’infrastructure convergĂ©e traditionnelle. Primeflex est une vraie alternative Nutanix.

Pour en savoir plus sur cette solution d’hyperconvergence , rendez-vous sur notre comparatif Fujitsu PRIMEFLEX VS Nutanix. Plus de secret, vous avez trouvez l’alternative de Nutanix. 

Téléchargez notre CDC sur l'Hyperconvergence

logiciel sauveagarde

Une nouvelle star pour la sauvegarde ?

LancĂ©e en 2014 seulement, l’entrerprise est dĂ©jĂ  une rĂ©ussite . La sauvegarde et la restauration devraient ĂŞtre plus faciles et moins coĂ»teuses sur une base cloud.

Rubric a Ă©tĂ© fondĂ©e en janvier 2014 par un certain nombre d’experts informatiques expĂ©rimentĂ©s de la Silicon Valley. Il s’agit notamment de Bipul Sinha, PDG et co-fondateur, qui Ă©tait dĂ©jĂ  un investisseur dans Nutanix et PernixData et a travaillĂ© pour Bank of America et Oracle, et Arvind Jain, qui Ă©tait actif pour YouTube et Google. Ensemble, ils ont reconnu la nĂ©cessitĂ© d’introduire des infrastructures de stockage simples et orientĂ©es cloud dans le monde des datacenters classiques.


La jeune entreprise est soutenue par des sociĂ©tĂ©s de capital-risque renommĂ©es telles que Lightspeed, Greylock ou Khosla Ventures et a dĂ©jĂ  levĂ© plus de 110 millions de dollars d’aide au dĂ©marrage. Sinha a dĂ©clarĂ© dans une interview: « Nous n’avons aucun besoin de lever des fonds avant une introduction en bourse, mais nous ne reculerons pas si nous pouvions l’utiliser pour notre expansion internationale.

Selon Sinha, Rubrik est dĂ©jĂ  Ă©tabli, en particulier pour les grandes entreprises, car elles recherchent des alternatives Ă  la sauvegarde et Ă  la restauration traditionnelles. Le cloud public permettait d’y installer des applications et de les utiliser pour les sites distants, mais il Ă©tait plus difficile d’y stocker et de gĂ©rer des donnĂ©es. Les solutions de Rubrik visent Ă  accroĂ®tre la gestion et la disponibilitĂ© des donnĂ©es dans les datacenters et dans les diffĂ©rentes formes de cloud (public, privĂ©, hybride)

Bipul Sinha prĂ©voit les scĂ©narios d’usage suivants pour ses solutions : sauvegarde et rĂ©cupĂ©ration des environnements virtuels et physiques, reprise après sinistre, analyse et rapports, test / dĂ©veloppement, automatisation et orchestration, ainsi que la prise en charge des fournisseurs de services gĂ©rĂ©s.

Contrairement Ă  d’autres fabricants, Rubrik ne se considère pas comme un pur fournisseur de solutions de stockage ni comme un protagoniste du «stockage dĂ©fini par logiciel» (SDS). Il se voit plutĂ´t comme un gestionnaire de donnĂ©es qui doivent ĂŞtre dĂ©placĂ©es de A Ă  B ou inversement, par exemple, et qui devraient ĂŞtre disponibles pour les applications oĂą et seulement quand cela est nĂ©cessaire. Il prĂ©tend gĂ©rer les donnĂ©es clients, que ce soit dans un datacenter ou stockĂ©es avec un stockage objets ou dans le cloud.

Les principales technologies de Rubrik incluent «Atlas», un système de fichiers Ă©volutif propriĂ©taire. Ce système de fichiers fournit une distribution infiniment Ă©volutive et fiable des donnĂ©es sur un cluster global dans un datacenter ou dans le cloud. Atlas Erasure fournit Ă©galement le codage de sauvegarde des donnĂ©es, qui est de plus en plus utilisĂ© au lieu du RAID, et Ă©galement la dĂ©duplication des donnĂ©es.

Rubrik fournit aussi une infrastructure API RESTful pour des flux de travail continus et l’intĂ©gration avec d’autres outils de gestion. Tous les logiciels Rubrik peuvent ĂŞtre exĂ©cutĂ©s sur des serveurs baremetal ou sur la base d’hyperviseurs tels que vSphere.

Le cĂ´tĂ© stockage propose l’archivage et la recherche d’Amazon AWS, Microsoft Azure, un stockage compatible S3, un stockage NAS et d’objets (par exemple Ă  partir de Cloudian ou Cleversafe).

Comme le souligne le PDG Sinha, Rubrik est une alternative aux offres de stockage et de gestion de Dell EMC, Veritas ou Commvault, qui offrent une sauvegarde et une restauration plus rapides et plus faciles Ă  des coĂ»ts rĂ©duits. Cela est principalement dĂ» au fait que les produits de Rubrik ont Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©s «nativement pour le cloud». Cela a Ă©tĂ© rendu possible car Facebook et Google avaient une vaste expĂ©rience des environnements cloud.

Rubrik possède dĂ©jĂ  des Ă©quipes de vente et des offres d’assistance dans plus de 25 pays, de l’AmĂ©rique du Nord Ă  l’Europe en passant par l’Asie. Les analystes de Gartner Research ont inclus la jeune entreprise en tant que «visionnaire» dans leur rapport «Magic Quadrant for Data Center Backup and Recovery Solutions» de juillet 2017.