sauvegarde_intelligente

Une autre vision de la sauvegarde ?

Cohesity, le spécialiste hyperconvergent du stockage secondaire, a mis en place de nouvelles fonctionnalités pour protéger et gérer les workloads de données volumineux, des bases de données distribuées, des conteneurs et des applications SaaS.

Cohesity fournira à l’avenir des fonctionnalités supplémentaires de sauvegarde , de restauration et de gestion des données d’entreprise. Ils couvrent des workloads de données importants provenant de Hadoop, de bases de données NoSQL distribuées, d’applications de conteneur Kubernetes et d’environnements SaaS (Software as a Service).

Selon Cohesity, les sources de données mentionnées ci-dessus peuvent être sécurisées et gérées pour la première fois à partir d’une plate-forme Web unique. Cela devrait réduire les risques de perte de données, accélérer les temps de récupération et accroître la sécurité des données. En outre, il y a des avantages en termes de coûts, car des solutions spéciales pour protéger les charges de travail individuelles ne sont plus nécessaires. Cela réduit également les coûts administratifs tout en évitant la fragmentation des données. Cohesity combine ainsi des hyperviseurs, des bases de données et des applications, ainsi que du stockage et des workloads sur une plate-forme SaaS.

 

 

Imanis Data repris

Les fonctionnalités de sauvegarde, de restauration, de gestion des workloads HDFS (Hadoop Distributed File System) et des bases de données NoSQL distribuées résultent de la prise de contrôle de Cohesity sur Imanis Data. « Les bases de données NoSQL devraient connaître une croissance en pourcentage à deux chiffres au cours des cinq prochaines années. Alors que les entreprises s’appuient de plus en plus sur ces workloads modernes, Cohesity peut aider à protéger les données via une solution web simple », a déclaré Mohit Aron, fondateur et chef de la direction de Cohesity.

La solution d’Imanis Data est déjà intégrée à Cohesity. Il permet de protéger les bases de données Hadoop et NoSQL distribuées, notamment MongoDB, Cassandra, Cloudera, CouchbaseDB et Hbase. Les entreprises peuvent accéder, entre autres, à la récupération granulaire avec des sauvegardes sans agent centrées sur les applications. Les exigences de confidentialité sont respectées, par exemple, en masquant automatiquement les informations sensibles copiées et utilisées à des fins de test et de développement.

Sauvegardes de conteneur et plus d’assistance

Les fonctionnalités de sauvegarde et de restauration pour les applications de conteneur basées sur Kubernetes sont également une nouveauté. L’intégration native de Kubernetes assure la non-corruption des données et des applications, en protégeant l’ensemble de l’application. Les sauvegardes sont cohérentes avec les applications, et incrémentales. Cela réduit le temps de resturation et garantit une utilisation facile. La restauration peut être effectuée à l’emplacement d’origine ou ailleurs, offrant aux utilisateurs des options de reprise après sinistre et de migration.

Cohesity a également étendu la prise en charge des applications SaaS: les fonctionnalités de sauvegarde et de restauration pour Microsoft Office 365 incluent désormais Microsoft OneDrive. Pour mieux prendre en charge les exigences de sécurité et de conformité, les solutions exploitent désormais également les informations décisionnelles d’Azure Active Directory. La protection des applications basée sur Kubernetes et le support OneDrive seront disponibles cet été pour les utilisateurs de Cohesity.

Livre Blanc : Comment mieux gérer le stockage de ses données ?

Extrait du Livre Blanc : « Comment gérer ses stocks pour augmenter son chiffre d’affaires ? » :

« Les fabrics de données et leur rôle dans la modernisation du matériel de stockage

Les fabrics de données permettent aux entreprises d’aller plus loin et de répartir leurs données sur de multiples dispositifs de façon à rendre redondantes les baies de stockage tout entières.

Comment moderniser le stockage ?

Plus précisément, que se passe-t-il lorsque les contrats de support technique de matériels de stockage parfaitement fonctionnels arrivent à expiration ? Les entreprises doivent-elles prolonger les contrats de support à des prix éventuellement prohibitifs pour faire des économies d’investissement ou la génération de stockage précédente peut-elle rester utilisable sans support technique ?

Trouver la bonne solution de stockage

Selon la personne à qui vous posez ces questions, vous obtiendrez une réponse différente. Les employés des fournisseurs vous donneront en général une série d’excellentes raisons pour ne jamais rien utiliser en informatique sans contrat de support. De même, il y a apparemment de très bonnes raisons (fournies par qui ?) pour que les contrats de support des baies de stockage deviennent inéluctablement beaucoup plus chers dès la deuxième ou troisième année.

Trouver le bon intégrateur d’infrastructure stockage

On vous fait comprendre, de façon pas toujours subtile, qu’il est de l’intérêt du client de renouveler son système de stockage tous les trois ans, même si celui-ci fonctionne parfaitement bien et répond aux besoins de l’entreprise. Bien que ce type de démarche puisse trouver un écho favorable auprès des entreprises où l’argent n’est pas un problème, jeter aux orties un système de stockage parfaitement réparable pour dépenser des centaines de milliers, voire des millions de dollars pour acheter du matériel de rechange semble faire grincer des dents la plupart des autres. »

 

Ces livres blancs peuvent aussi vous intéresser :
-Les bénéfices des infrastructures hyperconvergées
-Comment tirer profit de l’hyperconvergence ?
-Hyperconvergence et infrastructure