5 façons de ne pas trouver le bon prestataire IT

Foxeet, LA référence en mise en relation de prestataires IT vous dit tout !

Aujourd’hui, trouver le prestataire qualifiĂ© qui correspond Ă  vos critères et qui saura faire le job peut vite devenir complexe et chronophage. Surtout quand on sait qu’il existe de plus en plus de sociĂ©tĂ©s spĂ©cialisĂ©s dans l’IT en France et que les chiffres ont tendance Ă  augmenter fortement d’annĂ©e en annĂ©e.

Ces mêmes prestataires sont souvent spécialisés (Matériel, Logiciel, Service) suivants leur secteur d’activité (CRM, ERP, Sauvegarde, Infra..) Il n’est donc pas rare pour les entreprises de passer beaucoup de temps à chercher, envoyer des mails, faire des appels d’offre, communiquer sur le projet, téléphoner, recevoir plusieurs prestataires qui ne correspondent pas à certains critères. Le budget alloué au système d’information peut vite devenir important, d’où l’importance de ne pas se tromper de prestataire dans un marché très concurrentiel.

Pour certains, le choix du prestataire est un jeu d’enfant, pour d’autres, un vrai dilemme.

 Alors on fait souvent appel aux plus gros prestataires comme les SSII. Mais savez-vous qu’il existe des façons bien plus efficientes de trouver un prestataire plus qualitatif et souvent, moins onéreux ?
Nous avons regroupé 5 conseils pour ne pas trouver et ne pas prendre contact plus rapidement avec les bons prestataires.

Vous n’avez pas le temps de tout lire ? On vous a concoctĂ© un rapide rĂ©sumĂ© en vidĂ©o :

https://www.youtube.com/watch?v=x-LxS7iRIk8

1. Ne pas Ă©tablir de Cahier des Charges

Vous avez un besoin de matériel ? Logiciel ? Services ? Tout commence par là. Vous devez retranscrire tout ce dont vous avez besoin dans votre projet. Ne lésinez pas sur les informations. Plus d’information il y aura, plus le prestataire saura à quoi s’en tenir. Il s’agit de votre projet avant tout, c’est donc à vous de mettre en avant les points clés de votre projet informatique pour que les résultats ne soient pas déceptifs.

Les points essentiels à renseigner :

-Le type de services que vous recherchez
-Le nombre de personnes concernées au sein de votre entreprise
-Les services concernés par cette solution
-Les personnes Ă  contacter (porteurs du projet en interne)
-Votre zone de chalandise
-Votre date prévisionnelle du choix du prestataire, de la solution et de sa mise en place
-La tranche de budget alloué

2 – Ne pas consulter plusieurs prestataires IT

Vous avez déjà vu un prestataire qui semble vous convenir ? Vous avez sympathisé avec eux ? Ne vous m’éprenez pas, il ne s’agit peut-être pas de la perle rare que vous recherchez !
Avant de prendre une décision définitive, réalisez un comparatif des solutions proposées par les différents prestataires IT que vous aurez rencontrés. Assurez-vous aussi que le prestataire saura s’adapter entièrement à votre système d’information.
En plus d’avoir un avis sur le prix, vous l’aurez compris, nous vous conseillons de consulter au minimum 2 prestataires.

Visiter le site des prestataires et prendre contact avec leurs clients actuels ou historiques vous permettra de réfléchir à d’éventuel problématiques et d’anticiper certaines questions lors de votre entretien. Cela ne prend que quelques minutes et permet d’éviter les mauvaises surprises lors du rendez-vous.

3 – Ne pas privilĂ©gier la rĂ©activitĂ©

Rien de mieux qu’une entreprise disponible lorsque l’on en a besoin. Il nous est tous déjà arrivé d’avoir un bug informatique dès le lundi matin à la première heure. C’est à ce moment-là que nous avons besoin de notre prestataire préféré, n’est-ce pas ?

Nous conseillons d’ailleurs aux porteurs de projets IT de privilégier les acteurs du tissu local pour avoir une relation de proximité. Plus cette relation sera régulière, plus elle sera saine, plus votre prestataire saura se rendre disponible rapidement afin d’éviter un effondrement de votre chiffre d’affaires.

4 – Favoriser la quantitĂ© Ă  la qualitĂ©

Si vous recherchez une solution spécifique, votre choix final doit se porter sur des critères bien ciblés : Est-ce que le prestataire répond bien à votre demande ?

Il est nécessaire de connaître l’expertise des prestataires consultés.
Si vous avez beaucoup de projets IT, plus les prestataires seront « spécialisés » dans plusieurs branches informatiques, plus ils sauront vous conseiller ou répondre à votre besoin spécifique.

5 – Ne pas prendre en compte sa zone de chalandise

Vous travaillez dans un secteur plutôt local ? Départemental ? Régional ? National ? Multinational ? Vous privilégiez les circuits courts ? Vous travaillez déjà avec des prestataires un peu partout en France ou ailleurs ? Tous ces critères doivent être prise en compte dans le choix final de votre futur prestataire informatique. Si vous n’avez qu’un siège, peut-être sera-t-il préférable de rencontrer des acteurs locaux. Si au contraire, vous avez plusieurs adresses, alors il sera peut-être plus adapté de voir s’il n’existe plutôt pas un expert qui agît sur une plus grande zone pour plus de réactivité, qu’il s’agisse d’une maintenance, d’une formation sur un produit ou tout simplement d’une intervention technique.

Libre à vous de juger par vous-même s’il est primordial de nouer des liens forts avec 2 prestataires plutôt que de laisser l’entière responsabilité de votre système d’information à 1 seul et unique prestataire.

Les 4 meilleurs outils de conformité RGPD

Les entreprises collectant et traitant des donnĂ©es avaient jusqu’au 25 mai 2018, qu’elles soient basĂ©es dans ou hors de l’UE, pour passer Ă  une mĂ©thode de traitement des donnĂ©es conforme Ă  toutes les exigences et Ă  toutes les normes Ă©noncĂ©es dans le règlement gĂ©nĂ©ral sur la protection des donnĂ©es . Il s’agit d’un cadre cohĂ©rent et puissant pour la protection des donnĂ©es dans les États de l’UE. La non-conformitĂ© n’est pas une option en raison d’amendes lourdes, entre autres raisons. 

Les 4 outils suivants peuvent aider votre entreprise Ă  s’y conformer.

Microsoft’s GDPR Assessment

Microsoft’s GDPR assesment est un outil d’auto-Ă©valuation en ligne rapide et gratuit. Cela aide votre organisation Ă  Ă©valuer son niveau gĂ©nĂ©ral de prĂ©paration Ă  se conformer au RGPD. 

Snow GDPR Risk Assessment

Cet outil offre une visibilité complète de tous les périphériques, utilisateurs et applications dans des environnements sur site, cloud et mobiles. Le but de cet outil est d’aider à mettre en place un plan et une réponse RGPD efficaces. La découverte automatisée fournit une comptabilité détaillée des utilisateurs qui ont accès à quelles applications et services cloud

Le toolkit de conformité RGPD de Nymity

Nymity a identifié 39 articles dans le RGPD qui nécessitent des preuves pour démontrer leur conformité. Cette boîte à outils fournit aux responsables DPO les ressources nécessaires pour atteindre une conformité démontrable. Parmis les ressources de ce toolkit on trouve : des questionnaires d’évaluation, une feuille de route, et le cadre de responsabilité pour la gestion de la confidentialité de Nymity (adapté pour le RGPD).

SAS for Personal Data Protection

Avant de pouvoir vous conformer, vous devez d’abord pouvoir localiser vos donnĂ©es et y accĂ©der en toute sĂ©curitĂ©. Avec cet outil, vous pouvez utiliser une seule interface pour accĂ©der Ă  vos donnĂ©es et les gĂ©rer.Vous pouvez localiser des donnĂ©es sur diffĂ©rents systèmes et rĂ©seaux, identifier des donnĂ©es personnelles et commencer Ă  classer les diffĂ©rents types de donnĂ©es dont vous disposez. Vous pouvez Ă©galement avoir des rapports sur ces donnĂ©es, le tout Ă  partir d’un environnement unifiĂ©.

Faites-vous accompagner pour ĂŞtre conforme au RGPD